Créer mon blog M'identifier

Big brother is watching you

Le 1 octobre 2014, 20:11 dans Mode 10

 

"Fais une pause, t'es devant le Carlton!".

«Baby you look at me, and tell me what you see..»

 

Ils disent que l'on est observés. Ils disent que la vie privée est publique. Ils disent que le secret n'existe plus. Du moment où deux personnes sont au courant, il n'y a plus de secret. Votre ordinateur est au courant, le monde l'est aussi. Votre webcam est les yeux de la planète. Plus d'intimité, plus d'innocence, plus d'indifférence. Nous vivons dans un monde où les barrières sont effacées où tout le monde se connait sans se connaître. Nous sommes des profils facebook, des statuts, des photos captées de parts et d'autres, des données numériques enfouie dans la colonne vertébrale de la société. N'est -ce pas un choix que de s'enfermer dans une maison et vivre sous l'œil critique des caméras devant un pays en haleine face aux dilemmes humains: «N. et V. sont-ils en couple malgré leur différence d'âge ou est-elle sa mère comme ils l'ont annoncé dès leur entrée dans la maison?». [On sent la fille qui a assisté à un prime de Secret Story, vous trouvez?].

 

Oui on est observés. Oui nos messages sont lus. Oui, nos conversations sont écoutées. Et alors?

 

 

I DON'T CARE.

 

T'es pas Madonna, reste en paix, personne ne se soucie de quels cadavres tu peux bien avoir dans ton placard.

 

Kenzo a donné ironiquement le ton dès l'hiver 2013-2014. L'oeil (de Moscou) s'affiche partout [et surtout sur un foulard canon repéré au Printemps (Père-Noël, si tu m'entends)].

 

 

EYE SEE YOU.

 

Elle est là, fragile et naïve. Vous l'observez sans mot dire. Vous l'épiez. Vous notez ses sursauts, ses ennuis, ses bâillements, tous ces petits détails qui font d'elle ce qu'elle est. Tant est si bien qu'elle vous appartient. Tel le Humbert Humbert de Nabokov, vous avez recrée mentalement votre Lolita, plus parfaite que l'originale, plus réelle que la vraie. Cette personne si fragile et si loin est désormais vôtre.

Photos: http://www.eugenie-mm.com/

Psst: même que la meilleure des photographes, se la joue internationalement connue: allez voir l'article qui lui est dédié dans le magazine mexicain: Cultura Colectiva (ça se passe ici).

Pull: Asos/ Jupe: Mango/ BO: Fossil/ Bottines: Les Tropéziennes

Bisous bisous

@BBadinages

 

Que la lumière soit #revuebeauté

Le 17 septembre 2014, 16:16 dans Mode 1

En cette rentrée, à défaut d'être des lumières, soyons lumineuses. Pour cela, trois produits sont au banc d'essai. J'ai nommé la poudre bronzante, teint idéal de Vichy, le chubby stick de Clinique et le fameux touche éclat d'Yves Saint Laurent.

 

* La poudre bronzante de Vichy:

Moins risquée qu'une poudre de soleil, cette jolie boîte nous promet de nous donner un air de retour de vacances. Parfait quand on semble avoir passer son été dans un placard (dixit la fille qui est toujours aussi blanche même après avoir squatté la côte d'azur ces deux derniers mois). En plus, même si à la base, une poudre bronzante est avant tout, censée donner bonne mine, elle peut aussi servir à sculpter son visage. Oui oui, on n'hésite pas à jouer au peintre en mettant en relief le "creu" de nos joues, ou encore notre mâchoire. 

Points positifs:

- Sa texture légère: pas d'effet masque platré sur le visage.

- Sa couleur unique: parfait quand on ne sait jamais quelle teinte choisir.

- Son boitier ["miroir dis-moi qui est la plus belle"]: l'idéal pour se redorer à tout moment de la journée.

Points négatifs:

- Son pinceau: à première vue, il est tout mignon et semble pratique. En réalité, vous comprenez bien vite qu'il agit plus comme un rouleau à peinture: vive les rayures oranges sur la face! On préfère donc le remplacer par un pinceau à poudre (perso, j'utilise le numéro 156 de chez HEMA [avis aux radines]).

- Son prix: il varie de 18 à 25 euros.

 

** Le chubby stick de Clinique:

Ce blush sous forme de stick existe en quatre teintes (ici: le 02 robust rhubarb): il ne reste plus qu'à trouver celle qui vous correspond. Madame Sephora conseille de le choisir en fonction de la couleur de ses yeux et de sa carnation. Le top, c'est qu'il suffit de dessiner un petit rond sur chacune de ses pommettes, de l'étirer vers les tempes au doigt, et paf: vous avez bonne mine! Il peut même faire office de fard à paupière.

Points positifs:

- Sa forme ludique, et super pratique aussi bien à transporter qu'à appliquer. 

- Un effet "bonne mine" immédiat: en tant que cadavre de naissance, ce n'est pas négligeable. Plus besoin de se pincer les joues pour éluder les: "t'es sûre que tu n'es pas malade?".

Point négatif:

- Comme tous les produits Clinique, son prix fait un peu grimacer..

 

*** Le touche éclat d'Yves Saint Laurent

C'est certainement LE produit de beauté le plus connu de la marque. Il parait qu'il s'en vend un dans le monde toutes les trois secondes. Un incontournable, en somme. 

Points positifs:

- Sa forme: il est pratique et facile à emporter partout.

- On semble plus lumineuses. Le touche éclat a même réussi à arracher un "woow, tu es éblouissante", au mâle! C'est certainement dû à sa teinte claire. C'est mécanique: comme en peinture, si vous appliquez une couleur un peu plus claire que le reste, cela donne un effet de lumière. 

- Il est multi-fonctions: il s'applique dans le coin interne de l'oeil et sous les sourcils pour illuminer et ouvrir le regard. Il peut aussi faire ressortir votre bouche, masquer une petite bosse sur le nez... Une vraie baguette magique, en somme! C'est facile de se prendre pour une MUA [du dimanche].

Points négatifs:

- Il ne sert pas d'anti-cernes.

- Son prix (pour changer). Il faudrait comparer son efficacité avec celle de produits similaires et moins chers. 

(...) Et la lumière fut.

 

En espérant vous avoir éclairées.

@BBadinages

J'ai dix ans

Le 10 septembre 2014, 14:47 dans Mode 0

« Moi je rigole cerf-volant, Je rêve, je vole» - Souchon, J'ai dix ans 

 

De retour dans le froid nordique, la meilleure photographe de la galaxie et moi, avons décidé de fêter nos retrouvailles bloguesques dans un lieu pour le moins typique des débuts d'année scolaire [non, pas de tableau noir, de craie et de jupe plissée; mais de la musique, de la nourriture grasse et des manèges] ! Dans un sens, c'est presque tout aussi old school qu'une cour d'école poussiéreuse.

 

Nostalgie nostalgie. On a tous un souvenir dans ce type d'endroit, non? Rappelez-vous: les peintures et sculptures de mauvais goût qui ornent le train fantôme, la barbe à papa collée dans nos cheveux, les interminables parties de pêche aux canards où l'on volait tous les volatiles, la fierté d'être un as du volant dans les auto-tamponneuses, la joie d'avoir gagné un tas de lots inutiles et encombrants, les pleurs au moment de partir... C'est fou, mais en dix-huit ans, mis à part les lots, rien n'a changé. Enfin, entre nous, pouvoir gagner un macbook ou une voiture enlève du charme à ce genre d'endroit où l'important est avant tout de s'amuser et de garder son âme d'enfant. Nous, on veut avoir les yeux remplis de lumières clignotantes et pas d'euros, on veut redevenir une petite fille qui court partout et oublier ses problèmes de frigo en panne, de masque à l'argile tombé dans les toilettes ou de relation à distance.

 

Oui oui, le rôti, c'est girly!

Une jupe qui tourne, et un grand sourire pour accessoire, retrouvons nos 10 ans. Des paillettes pleins les yeux, des rêves pleins la tête. Chaque nouvelle année est plus un renouveau qu'une triste nouvelle: comme la promesse d'une nouvelle vie et d'un nouveau départ. Que va-t-il se passer? Des rencontres: bonnes ou mauvaises? De gros chagrins, des éclats de rire, des frayeurs, de l'ennui, de la légèreté, de la poésie. Pourquoi craindre l'avenir? Il est à nous. Alors, garde la tête haute petite fille et souviens toi que demain t'appartient. L'année prochaine et les cinquante prochaines années arrivent plus vite que ce que tu crois. Avant que laroutourne ait le temps de tourner, ne passe pas ton tour, c'est toi qui as les cartes en main.

Bisous bisous

@BBadinages

Photos: http://www.eugenie-mm.com/

Boucles d'oreilles: Fossil / Jupe et sandales: Zara / Sac: Celine (vintage: merci mamie) 

Pssst: Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux

  

Voir la suite ≫